Rencontre Avec Danielle Conductrice uberPOP

Que faites-vous à coté de Uber ?
Je suis assistante dans une association de gestion agréée qui s’occupe des professions libérales. Nous sommes l’une des plus petites associations de gestion agréées de France, cela nous permet justement de prendre soin de nos adhérents !

Pourquoi avez-vous choisi de rejoindre le réseau uberPOP ?
Mon mari a eu des soucis de santé et s’est retrouvé sans revenu, je cherchai une activité complémentaire, mon salaire actuel étant insuffisant pour couvrir nos frais.

Un ami m’a conseillé de me renseigner sur uberPOP, j’aime beaucoup conduire et connaissant bien Paris (j’y suis née), je me suis dit pourquoi pas !

Qu’est-ce que cela vous évoque uberPOP ?
C’est une solution aux problèmes actuels : la circulation et les finances. Nous sommes dans une situation économique qui n’est pas évidente pour beaucoup de gens, dont je fais partie, c’est vraiment une solution, une solution qui fonctionne !

Pour moi une solution doit résoudre un problème et non en apporter de nouveaux. Me concernant, cela les a réellement résolus.

Comment gérez-vous votre agenda entre activité principale et complément uberPOP ?
C’est assez simple, travaillant la semaine, je suis conductrice uberPOP le vendredi soir et le samedi soir. Il faut gérer le sommeil donc en général, je me laisse un weekend de libre par mois pour complètement récupérer. Ma priorité est d’être en forme pour conduire !


 Cela me permet de gagner jusqu’à ⅓ de mon salaire actuel.


Qu’est-ce qui vous plaît avec Uber ?
C’est avant tout la simplicité d’utilisation avec surtout la liberté de travailler aux heures qui m’arrangent. Je n’aurai pas pu avoir un autre travail avec des horaires fixes comme avec mon travail actuel et maintenir le rythme sur le long terme. uberPOP est le compromis idéal.

En quelques mots je dirais souplesse, liberté et la convivialité dans l’échange avec les passagers. Le soir d’Halloween par exemple, j’ai pris un couple déguisé style Dracula et nous avons discuté spiritualité, il était 5h du matin et quand je les ai déposés, le passager me dit “Je continuerai bien à parler avec vous pendant une heure encore !” ou une autre passagère déposée au Palais de Tokyo qui me demande si j’ai une carte pour continuer à discuter, il y a des jeunes qui ont l’âge d’être mes petits enfants, c’est amusant !

Et puis entre nous cela m’a permis de faire une mise à jour des boîtes de nuits parisiennes, à 60 ans c’est quelque chose !

Qu’est-ce que cela fait d’être une femme conductrice uberPOP ?
C’est un plus ! La plupart des passagères sont ravies ! Les femmes adorent, elles se lâchent beaucoup plus je pense (rires) bien que ça se passe très bien avec les hommes également ! Et l’avantage avec mes cheveux blancs, j’ai peut-être quelque chose de plus rassurant… Bien que je ne sois pas de la même génération nous discutons de plein de choses, c’est plutôt sympa ! Pour moi la communication c’est vraiment un élément important mais si la personne n’a pas envie de parler, je respecte son souhait.


 Lorsqu’il s’agit de peine de coeur je leur remonte le moral par exemple !


Qu’est-ce que cela a changé pour vous et vos proches au quotidien ?
Cela nous a permis de trouver un nouvel appartement. L’agence nous a dit d’ailleurs, heureusement que vous avez ce complément sinon cela aurait été plus compliqué.

Egalement de ne plus être aussi regardante quand au prix des choses, de pouvoir retourner au restaurant, de se faire plaisir plus souvent.  C’est un confort mental non négligeable. C’est beaucoup de stress en moins.

Est-ce que uberPOP est une première étape vers une profession à part entière et à temps plein tel que uberX par exemple ?
C’est même ma solution pour le futur. Ayant 60 ans, ma future retraite ne sera pas mirobolante donc je continuerai. Devenir chauffeur professionnel pourquoi pas. Je ne sais pas ce que l’avenir réserve surtout avec la situation économique actuelle et j’aime beaucoup mon travail actuel mais tôt ou tard je serai dans la catégorie uberX !

Comment s’est passé votre premier trajet uberPOP ?
C’était le 12 juillet dernier, lors d’une soirée où Uber était partenaire au parc floral à Vincennes. Vers 22h30 j’arrive sur place, je vois pleins de voitures avec chauffeur, je me dis “ je ne suis pas toute seule !”  c’était vraiment la découverte pour moi.

Et d’un seul coup je reçois un signal sur le téléphone Uber, mes premières passagères, deux copines qui avaient acheté des billets pour cette soirée mais ce n’était que des photocopies donc elles n’ont pu rentrer. Elles étaient un peu dépitées et souhaitaient rentrer à Boulogne. Une fois dans ma voiture ou Nostalgie était branchée, l’une d’elle véritable inconditionnelle et extra fan des années 80 retrouve sa joie en écoutant la musique. Une fois sur le périph pour leur faire oublier cet échec j’ai mis Nostalgie à fond et elles ont chantées ! A la fin de la course, on a fait un selfie toutes ensembles que j’ai toujours ! Cette première expérience promettait pour la suite !


 Constat incroyable, 98% des passagers que je transporte adorent Nostalgie  !


Un conseil sur la route à confier à tous les conducteurs ?
Anticiper ! J’ai fait beaucoup de deux roues dans ma vie et le maître mot quand on conduit c’est d’observer pour anticiper les comportements de ceux qui sont devant nous. Par exemple celui qui amorce un virage mais ne met son clignotant qu’ensuite…

Un conseil à l’équipe Uber pour améliorer le service ?
Ce serait bien s’il était possible, de pouvoir signaler sur l’application les routes fermées, les zones de travaux qui durent… par exemple. Cela nous permettrait de gagner du temps pendant nos trajets et développer l’aspect communautaire au sein de l’application 😉

Screen Shot 2015-01-23 at 15.08.57

Vous souhaitez devenir conducteur uberPOP ? Ecrivez-nous à partenairesparis@uber.com

Featured articles

Uber for Business now makes it easy to give your customers a ride

We’re excited to expand the Uber for Business platform beyond business travel, to include a world-class customer transportation solution, Uber Central. With Uber Central, organizations of all shapes and sizes can now easily provide on-demand, door-to-door transportation for their customers, clients, and guests.

UberEATS: Using technology to build a reliable food delivery experience

A little over a year ago, we set out to put a new spin on an old classic–make reliable food delivery available at the tap of a button. Back then, we started by offering food in the UberEATS app from 1,000 pioneering restaurant partners in four cities. And today, more than 40,000 restaurants globally–from poke shops to pasta spots–are sharing food with customers through UberEATS. With a growing restaurant community comes more choices and more complexity. So we’re cooking up features to continue to make UberEATS easy and reliable. Here is a taste–

Let’s take care of each other

This flu season, we’re delivering free flu-fighting care packages across the country. When you receive a pack, you’ll have the option to request a free flu shot from a registered nurse–for up to 5 people.