Focus sur les chauffeurs partenaires d’Uber

Focus partenaires Uber

Afin de pouvoir offrir aux utilisateurs son service de commande en temps réel de voitures avec chauffeur, Uber travaille avec un grand nombre de chauffeurs partenaires – à Paris, en France et dans 128 villes et 37 pays dans le monde.

Grâce à eux, Uber offre un service d’une qualité, sécurité et fiabilité sans précédent. Et ce à des tarifs compétitifs.

Pour nos chauffeurs partenaires, Uber représente une excellente opportunité d’activité économique que le monopole fermé des taxis a longtemps empêché d’exister. A son rythme actuel de croissance, Uber aide à créer près de 20 000 emplois de chauffeur dans le monde par mois.

Depuis ses débuts en France, Uber a permis le développement ou la création nette de plusieurs milliers d’emplois de chauffeurs, ainsi que la création de plusieurs centaines de sociétés de transport ou de services liés au transport.

Qui sont les chauffeurs partenaires d’Uber ?

Pour les voitures uberX et Berline ces partenaires sont des professionnels du transport. Il s’agit pour la majorité de chauffeurs VTC qui travaillent à leur compte ou au sein de petites entreprises de transport.

La grande majorité (80%) ont le statut d’entreprise individuelle/micro-entreprise, EURL ou SASU pour les chauffeurs à leur compte, ou bien de SARL ou SAS pour les sociétés. 20% seulement sont auto-entrepreneurs.

Le statut d’auto-entrepreneur est très utile pour des chauffeurs qui soit se mettent à leur compte depuis un statut de salarié dans un autre travail, soit deviennent pour la première fois chauffeurs. La grande majorité des chauffeurs auto-entrepreneurs passent à un autre statut rapidement parce qu’ils dépassent le seuil de chiffre d’affaires et que la fiscalité est plus attractive sur les autres statuts.

Comment devient-on chauffeur sur le réseau Uber ?

Les critères d’exigence pour devenir chauffeur uberX ou Berline sont stricts. Chaque chauffeur doit se rendre dans nos bureaux pour rencontrer notre équipe et s’enregistrer. Il doit disposer des éléments suivants :

  • Licence professionnelle (licence carte professionnelle VTC et autorisation Atout France ou capacité de transport de personnes <9 places et licence de la Direction Régionale de l’Equipement ; requièrent brevet de secourisme, casier judiciaire vierge et permis de conduire de plus de 3 ans)
  • Formation de 3 mois (VTC) ou 140 heures (capacité) pour obtenir la qualification de chauffeur (sauf en cas d’expérience professionnelle de chauffeur de plus d’un an)
  • Formation et test Uber
  • Assurance de transport professionnel (Assurance Responsabilité Civile Professionnelle, Assurance VTC-Transport de Personnes à Titre Onéreux couvrant le transporteur, le passager et les tiers)

Qu’apporte Uber à ses partenaires ?

Uber a permis en France à plusieurs milliers de chauffeurs partenaires de trouver un travail de qualité dans les services : un métier bien rémunéré, avec des clients respectueux (les chauffeurs notent les clients en fin de course), une grande autonomie dans leur travail, un paiement très rapide par Uber (chaque lundi pour toutes les courses des 7 derniers jours).

Les conditions de travail sont très attractives et nombreux sont les chauffeurs qui rejoignent Uber et soit étaient chauffeurs dans de bien moins bonnes conditions, soit et de plus en plus souvent viennent d’autres métiers : livreurs, commerciaux, employés du bâtiment et de la grande distribution, employés de service.

Cela sans compter tous ceux qui étaient auparavant sans emploi et disposent désormais d’un travail de qualité, grâce à Uber.

Devenir chauffeur est grâce à Uber redevenu un métier très attractif, au service de la population et de villes en pleine mutation où la voiture individuelle est délaissée pour laisser la place à un écosystème de transports en commun et de transports légers partagés.

Combien gagne un chauffeur sur le réseau Uber ?

Un chauffeur partenaire qui est à plein temps sur le réseau Uber peut gagner en moyenne entre 53 316 € et 61 050 € par an, ceci après paiement de la commission Uber et de la TVA :

Revenus moyens Uber

Méthodologie : revenus moyens sur uberX ou Berline d’un chauffeur à son compte ou en société travaillant 60 heures par semaine, 48 à 50 semaines par an, après paiement de la commission Uber et de la TVA (pour les chauffeurs en société assujettie à la TVA). 

Uber fournit un smartphone connecté à chaque partenaire mais ne fait payer aucun frais à ce dernier – seule une commission de 20% est prélevée sur chaque course réalisée.

Uber a baissé ses prix sur ses produits les plus importants en décembre (Berline) et avril (UberX) dernier, ce afin d’attirer toujours plus d’utilisateurs sur la plateforme et donc d’augmenter les revenus moyens des chauffeurs.

Comment est-il possible que les revenus soient élevés et augmentent alors qu’Uber baisse ses prix pour atteindre des prix si compétitifs ? La raison en est simple. Grâce à sa technologie et ses analyses très poussées, Uber peut fournir un maximum de courses à chaque chauffeur chaque heure et chaque jour travaillé(e) – par exemple en garantissant qu’un utilisateur qui commande une voiture obtient toujours la voiture la plus proche. La croissance continue du réseau Uber permet en outre une densification accrue, et donc des distances et durées de prise en charge des utilisateurs réduits, donc moins de temps perdu entre deux courses, et donc des revenus par heure plus élevés.

Ainsi, même si les prix de chaque course sont très compétitifs, leur nombre plus élevé permet d’augmenter les revenus moyens du chauffeur par heure et par mois, et non de les faire baisser :

 Augmentation des revenus moyens par chauffeur / heure depuis les baisses de prix

Augmentation revenus depuis baisse des prix

Méthodologie : variation entre la moyenne des revenus moyens par chauffeur / heure dans les 8 semaines précédant la baisse des prix sur chaque produit et la moyenne de ces mêmes revenus depuis la baisse des prix. Date des baisses des prix : Berline le 30/11/2013 et uberX le 31/3/2014

Augmentation des revenus moyens par chauffeur / heure depuis novembre 2013

Augmentation des revenus Uber uberX et Berline

Méthodologie : chaque point sur la courbe bleue représente la moyenne des revenus par chauffeur / heure au cours du mois, sur une base 100 qui est la moyenne de novembre 2013. La ligne noire représente la tendance sur la période. 

Ce que disent les chauffeurs

Nous connaissons bien nos partenaires, dont certains sont sur le réseau depuis nos débuts à Paris en décembre 2011. Beaucoup ont bien réussi, et de plus en plus nombreux sont ceux qui créent de petites entreprises, et même parfois embauchent d’autres chauffeurs. Nous avons recueilli quelques uns de leurs témoignages parmi les nombreux que nous entendons chaque jour. En voici quelques uns en attendant des publications plus régulières :

Témoignage d’Aguib Touré, partenaire Uber depuis septembre 2013

Recueilli le 2 juin 2014, photo en tête d’article 

“Avant Uber, j’ai démarré dans la sécurité, puis j’ai été chauffeur livreur pendant 4-5 ans, puis j’ai travaillé comme chauffeur pour une ambassade à Paris.

J’ai décidé de rejoindre Uber en parlant avec un ami qui m’en disait beaucoup de bien, notamment la souplesse. J’ai obtenu la carte professionnelle VTC et je me suis lancé.

Ce que j’aime sur le réseau Uber c’est :

  • La souplesse : aucuns horaires imposés, aucune contrainte, je décide de mon emploi du temps. Ca me donne beaucoup d’autonomie et ça me permet de m’organiser avec ma femme qui travaille et mes 4 enfants. Aucune pression, je bosse comme je veux, ma pression c’est moi et mon chiffre d’affaires
  • On reçoit beaucoup de courses, c’est motivant et important. Avant, en tant que chauffeur j’avais souvent de longs creux sans courses et donc sans revenus, c’était stressant
  • Des clients de tous horizons : Philippines, Allemagne, Belgique, Etats-Unis. Je parle anglais, je bricole en allemand, c’est sympa, et les clients sont cool

Mes projets avec Uber c’est le long terme.  Au début, j’étais auto-entrepreneur, puis je suis passé en EURL. Maintenant je veux développer mon activité, faire rentrer des chauffeurs, agrandir la flotte.”

Témoignage de Wacef Bhoury, partenaire Uber depuis décembre 2013

Recueilli le 7 juin 2014

Wacef

“Avant Uber, je travaillais dans les services à la personne. J’ai travaillé à mon compte de 2010 à 2013.

J’ai décidé de rejoindre Uber parce que j’ai été attiré par le fait de pouvoir générer des revenus immédiatement : ne pas avoir à chercher ses clients, c’est plus facile pour se lancer. J’avais entendu parler de Uber depuis les débuts aux Etats-Unis, par un ami à moi qui a passé 3 ans à New York. Il était expert comptable, il est rentré en France pour 2 semaines, on discutait de ce qu’on pouvait ouvrir comme boîte, et il m’a parlé de ca. On s’est dit pourquoi pas !

Ce que j’aime sur le réseau Uber c’est :

  • La fiabilité : il y a de la clientèle, une clientèle de bonne qualité, très agréable
  • Flexibilité totale : on se connecte quand on veut, et on peut avoir des clients personnels en plus
  • Les reversements des montants des courses sont toujours à l’heure, les montants correspondent, le travail est super carré, j’aime bien ça
  • Pas d’échange d’argent dans la voiture : un  plus indéniable

En octobre, j’espère créer 2 emplois de chauffeurs salariés en CDI, classiques, et acheter une deuxième voiture. A terme, pourquoi pas avoir une flotte de 10 à 20 véhicules. Et continuer à travailler dur pour garder le même niveau de revenus que maintenant.”

Les offres d’Uber pour ses chauffeurs partenaires

Uber a mis en place des partenariats pour accompagner les chauffeurs du réseau dans les différentes étapes de leur activité. Quelques exemples :

  • Cabinets d’expertise comptable pour les aider à la création gratuite d’entreprise, gestion de comptabilité gratuite pour les premiers mois, horaires dédiés (plus de 50 chauffeurs bénéficiaires)
  • Assureurs leur permettant de trouver les solutions les plus adaptées à leurs besoins dans le cadre des obligations d’assurance de l’activité VTC (plusieurs centaines de chauffeurs bénéficiaires)
  • Entreprises spécialisées de location de véhicules pour VTC donnant aux chauffeurs les meilleures conditions d’accès au réseau Uber et les meilleurs conseils sur le choix du type de véhicule (plusieurs centaines de chauffeurs bénéficiaires)
  • Achat et financement de véhicules pour des remises sur le prix d’achat et les coût de financement d’un véhicule (chaque mois plusieurs dizaines de chauffeurs bénéficiaires)
  • Costumes et vêtements pour leur activité (plusieurs dizaines de chauffeurs bénéficiaires)

Comment Uber interagit avec les chauffeurs

La qualité du service que nous fournissons à nos partenaires est au cœur de nos préoccupations.

  • Nous répondons sans exception à l’ensemble des emails qui nous sont adressés, en moins de 24h. Nous avons également une ligne SMS dédiée aux urgences à laquelle nous répondons en moins d’une heure
  • Nos bureaux sont ouverts du mardi au vendredi de 14h à 19h, sans rendez-vous, pour recevoir nos partenaires et répondre à toutes leurs questions
  • Nous organisons régulièrement des goûters et petits déjeuners autour de différents thèmes et pour échanger
  • Nous reversons à nos partenaires le montant des courses perçues en leur nom chaque lundi pour leurs courses de la semaine précédente, avec un récapitulatif clair et détaillé – une grande force d’Uber et une marque d’engagement auprès de nos partenaires

Les chauffeurs sur le réseau Uber sont-ils satisfaits ?

Uber vient de conduire une enquête satisfaction détaillée auprès des chauffeurs partenaires actifs sur son réseau. Ces résultats montrent une grande satisfaction de la part des chauffeurs Uber (plusieurs centaines de chauffeurs ont répondu à l’enquête) :

  • 68% des chauffeurs sont extrêmement ou très satisfaits, et plus de 88% sont satisfaits
  • 84% des chauffeurs estiment qu’il est extrêmement ou fortement probable qu’ils recommandent Uber à une connaissance, et plus de 96% au total recommanderaient Uber

Satisfaction chauffeurs

Recommandation chauffeur Uber

Méthodologie : enquête réalisée du 26 mai au 4 juin 2014 auprès des chauffeurs sur le réseau Uber, nombre de répondants supérieur à 500.

Cette enquête satisfaction (tout comme nos nombreuses autres interactions avec nos partenaires) est extrêmement positive et nous a par ailleurs permis de mieux comprendre certaines problématiques.

Dans une démarche d’engagement total vis-à-vis de nos partenaires et d’amélioration permanente de la qualité Uber nous allons travailler dès maintenant à faire progresser ces points – certains ont déjà été implémentés, par exemple des horaires étendus d’ouverture de nos bureaux pour les chauffeurs, tous les jours de la semaine.

La notation, les parrainages et les primes sur le réseau Uber

Uber souhaiterait clarifier quelques points qui ont récemment été évoqués :

  • La notation des chauffeurs par les utilisateurs d’Uber est fondamentale car elle permet de maintenir les niveaux les plus exigeants de qualité, sécurité et fiabilité sur le réseau.Ce système fonctionne très bien. Il arrive cependant qu’un utilisateur note mal un chauffeur sans pour autant que cette mauvaise évaluation soit totalement justifiée. Ce que nous expliquons à tous les partenaires est que :
    1. Ce risque a le même impact sur tous les chauffeurs sur une période de temps donnée, donc il ne désavantage aucun chauffeur
    2. Les chauffeurs ne sont pas comparés à une note arbitrairement fixée par Uber, mais à la moyenne de tous les chauffeurs sur le réseau. Nous tentons d’améliorer la qualité de prestation offerte par ceux dont la notation n’est pas assez bonne par rapport à cette moyenne. Nous sommes contraints de retirer du réseau les chauffeurs qui même après un coaching et plusieurs chances d’amélioration ne parviennent pas à atteindre un niveau qui se rapproche de la moyenne

Ce système a deux avantages : il est extrêmement juste avec tous les chauffeurs, et garantit que chacun œuvre à maintenir un service de la plus haute qualité dans l’intérêt des utilisateurs mais aussi des chauffeurs qui bénéficient de l’image de qualité d’Uber.

  • Les parrainages. Les chauffeurs partenaires peuvent parrainer d’autres chauffeurs, et quand cela a lieu ils reçoivent une prime. Cette prime de parrainage est versée à certaines conditions qui sont très clairement exposées au parrain : un minimum de courses effectuées par le filleul et que le filleul ou sa société n’aient pas déjà été présents sur le réseau
  • Les primes de fidélité. Uber récompense ses partenaires uberX les plus fidèles avec une prime hebdomadaire de 300 euros s’ils effectuent un certain nombre de courses aux heures où la demande est la plus forte. Cette pratique est courante dans l’industrie et le montant proposé par Uber aujourd’hui a été significativement revu à la baisse en février 2014. Certains concurrents ont des pratiques qui, plutôt que de récompenser la fidélité des chauffeurs et le fait qu’ils travaillent aux moments de forte demande, pénalisent le fait de ne pas réaliser suffisamment de courses en faisant payer des frais très élevés de terminaux ou de location de véhicule. Ceci n’est pas la politique d’Uber : les chauffeurs sur le réseau peuvent gagner leur vie sans prime, leurs coûts ne varient pas et la commission Uber reste toujours la même – les primes leur permettent simplement d’accéder à un niveau de revenus encore plus attractif.

L’équipe Uber

Featured articles

Uber for Business now makes it easy to give your customers a ride

We’re excited to expand the Uber for Business platform beyond business travel, to include a world-class customer transportation solution, Uber Central. With Uber Central, organizations of all shapes and sizes can now easily provide on-demand, door-to-door transportation for their customers, clients, and guests.

UberEATS: Using technology to build a reliable food delivery experience

A little over a year ago, we set out to put a new spin on an old classic–make reliable food delivery available at the tap of a button. Back then, we started by offering food in the UberEATS app from 1,000 pioneering restaurant partners in four cities. And today, more than 40,000 restaurants globally–from poke shops to pasta spots–are sharing food with customers through UberEATS. With a growing restaurant community comes more choices and more complexity. So we’re cooking up features to continue to make UberEATS easy and reliable. Here is a taste–

Let’s take care of each other

This flu season, we’re delivering free flu-fighting care packages across the country. When you receive a pack, you’ll have the option to request a free flu shot from a registered nurse–for up to 5 people.